Filles de la Charité du Sacré-Coeur
de Jésus

Aujourd'hui avec les jeunes

 

Bienvenue
Présentation de la Province
Lieux de vie
Maison Mère
Evénements de Province
Adresses et Agenda

Projet commun
Dimension  internationale
Associés


Agir avec les associations
Agir pour la planète
Avec les jeunes

Avec le milieu scolaire
Agir pour plus de vie

Fondateurs 
Expansion en France
Fondations outre-atlantique
Photos souvenir

Propositions pour aujourd'hui :
    Psaumes et vie
    Juste un mot

   Coup de coeur
 

Comment devenir Fille de la Charité du Sacré Cœur de Jésus...

Avant de s’engager, un long temps est nécessaire : au minimum 2-3 ans.
- Temps d’apprivoisement  (postulat)
C’est le "Venez et voyez" du Christ à ses disciples.

- Temps de formation ou apprentissage de la vie religieuse pendant 2 ans (noviciat).


Les novices des différentes congrégations apostoliques se retrouvent régulièrement à Chevilly-Larue, dans la Région parisienne. Ces rencontres inter-noviciats sont préparées avec tous les membres de la communauté de formation.

Dieu qui a appelé chacune par son nom garde l’initiative de notre cheminement. Le but de la formation religieuse est de favoriser une réponse personnelle et libre à l’amour préférentiel de Dieu 
(règle de vie page 75
)

A l'issue de ce temps de formation, le premier engagement est fait pour 3 ans ; ensuite chacune  peut le renouveler pendant plusieurs années ou choisir de ne pas le faire si elle perçoit que là n'est pas sa vocation. Elle est donc libre de quitter l'Institut.
Si elle choisit de rester, elle va faire des Voeux perpétuels, c'est-à-dire qu'elle choisit de s'engager définitivement.

  

 

 

 

 

 

 


remonter

Haltes spirituelles...

Au sein d’une Communauté des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus, ces haltes s’adressent à des jeunes (18-35 ans) qui désirent vivre, l’espace de deux jours, un temps de fraternité donné au Seigneur.
Pour puiser à l’Amour du « Cœur large ouvert » de Jésus, la musique, le chant, ainsi que des diaporamas sont proposés au cours de ces temps de ressourcement, de prières et de partages.
Au moment de repartir, chacun(e) porte en son cœur les fruits d’un amour fraternel et, aussi infimes soient-ils, tous ces fruits sont l’œuvre de la Tendresse du Cœur de Dieu.

Enfant bien-aimé(e) du Père, prête l’oreille de ton cœur !